Portail aluminium

Le jargon du portail en aluminium

La lettre A


Arrêtoir :

L'arrêtoir est la pièce qui sert de butée au sol pour un portails à battant lors de la fermeture. Dans certains cas il est utilisé pour verrouiller le portail quand celui ci est fermé. Il peut être vissé ou scellé.

Automatisme :

​Un automatisme de portail est un système qui permet une ouverture et une fermeture automatique du portail alu, piloté à distance soit par une télécommande, un digicode ou un détecteur de mouvement.

Il existe plusieurs raisons de préférer un automatisme à une ouverture manuelle :
- par confort
- par sécurité
- pour augmenter la longévité du portail

Il existe plusieurs types d'automatismes :
- automatisme ghostopener
- automatisme à vérin
- automatisme crémaillère
- automatisme bras
- automatisme enterré

La lettre B :


Battant :

Ce type de portail est le plus répandu. Généralement, le portail alu battant se compose de deux vantaux ouvrant vers l'intérieur, mais il existe des portails à un seul battant. S'il s'agit de deux battants, ces derniers peuvent être asymétriques. L'angle d'ouverture des battants est généralement de 90°, mais peut aller jusqu'à 180°.

Bras :

Elément d'un système de motorisation de portail, le bras est articulé et transmet le mouvement d'ouverture du moteur au portail alu. Dans ce système, le moteur est généralement fixé sur les piliers et l'extrémité du bras sur une traverse du portail, renforcée à cet effet.

La lettre C :


Coulissant :

Contrairement au portail à battants, le portail coulissant s'ouvre de manière latérale, par translation. Il est particulièrement adapté aux portails de grande taille, mais également aux cours exiguës ou en pente. Certains le trouvent plus esthétique qu'un portail classique à battants. Il existe deux types de portails coulissant : les portails coulissants sur rail, les portails coulissants autoportants.

Coulissant sur rail :

Muni de galets, ce portail coulisse sur un rail en inox fixé au sol : l'ouverture se fait donc latéralement. Ce rail doit être fixé sur une fondation en béton hors gel sur toute sa longueur d'ouverture, pour garantir à terme un bon fonctionnement.

Portail coulissant autoportant :

Portail à ouverture latérale, conçu pour pouvoir coulisser sans s'appuyer sur des galets. Il ne nécessite donc pas de rail au sol, ce qui présente de nombreux avantages. En effet, le rail vissé au sol fait souvent obstacle au bon écoulement de l'eau et forme donc un barrage pour toutes les saletés charriées par l'eau de ruissellement. De plus il nécessite une fondation en béton sur l'ouverture et le dégagement, soit environ 2 fois la taille du portail alu.

Automatisme à crémaillère :

Cet automatisme est prévu pour motoriser tous les types de portails alu coulissants , aussi bien les modèles sur rail que les modèles autoportants. Ce système est simple, efficace mais également tres discret pour ne pas nuire à l'esthétisme du portail en aluminium.

LA LETTRE E :


Enterré :

Soigneusement dissimulé sous terre donc totalement invisible, cet automatisme propose une ouverture en toute discrétion. Le mouvement d'ouverture est transmis par le dessous : aucun élément mécanique ne vient perturber l'harmonie du portail en aluminium.

LA LETTRE G :


Galets :

Petites roues très résistantes sur lesquelles repose un portail alu coulissant sur rail, et qui lui permet de « rouler » sur ce rail.

Ghostopener :

C'est un automatisme de portail placé à l'intérieur des montants du portail dans le cas d'un portail à battants, ou dans le pilier de guidage s'il s'agit d'un portail coulissant. Dans les deux cas, le portail conserve toutes ses qualités esthétiques tout en garantissant une ouverture discrète et rapide, sans oublier l'ouverture partielle et le dévérouillage extérieur.

Gond :

C'est une pièce servant à fixer un portail à battant sur un poteau, et à permettre sa rotation. Il existe des gonds à visser ou à sceller.

LA LETTRE M :


MANCHON :

C'est une pièce utilisée pour la fixation des traverses de clôtures aluminium sur les poteaux. Il existe des manchons pour traverses 40x40 et 65x40. Il n'est utilisable que sur les poteaux alu et les piliers à surfaces planes.

Mécano-soudé :

Système d'assemblage pour les portails, les clôtures ou les garde-corps aluminium dans lequel la traverse vient s'insérer dans une découpe à la forme réalisée dans le montant. Cet assemblage est ensuite renforcé par une soudure.

Montant :

C'est la partie verticale d'un cadre de portail.

LA LETTRE P :


PATTE :

Pièce utilisée pour la fixation latérale des clôtures. Une patte est essentiellement employée lorsque le pilier a une surface bosselée.

PAUMELLE :

Pièce située sur le montant latéral d'un portail à battant et qui est utilisée pour la fixation de celui-ci sur un pilier. La paumelle sert à la fois au support et à la rotation du portail. Elle est formée d'une branche mâle et d'une branche femelle.

LA LETTRE T :


TRAVERSE :

Partie horizontale d'un cadre de portail alu, de clôture ou de garde-corps. Généralement, les clôtures disposent d'une traverse haute et d'une traverse basse. Les portails sont le plus souvent équipés de la traverse haute, de la traverse basse et d'une traverse intermédiaire servant à renforcer la structure ou à séparer 2 zones du portail.

LA LETTRE V :


Vérin :

L'automatisme à vérins offre une solution simple et sans entretien pour motoriser un portail en aluminium. Situé à l'intérieur (coté cours), le vérin est raccordé au moteur et fixé sur une traverse du portail. Il faut veiller à la solidité de cette traverse afin qu'elle ne subisse pas déformation suite aux efforts générés par le vérin. Ce type d'automatisme n'est disponible que pour les portails à battants.

EN SAVOIR PLUS


Généralités sur le portail alu »Le portail coulissant »Le portail battant »La motorisation »Les clôtures »