Portail aluminium

Quelle motorisation choisir pour votre portail automatique

Au moment de motoriser votre portail battant, coulissant ou autoportant, quel type d'automatisme choisir ?

À chaque type de portail son automatisme : automatisme à vérin, automatisme enterré ou à bras bielle pour les portails battants, ou automatisme à crémaillère pour les portails coulissants et autoportants…

Tschoeppé vous explique tout sur les différents types d'automatismes pour portails.

L’automatisme à vérin


Ce type d'automatisme convient parfaitement aux portails battants. Il repose sur le principe d'une « vis sans fin », un tube cylindrique à piston.
Une patte de fixation ainsi qu'un bras de fixation sont installés sur le portail, en même temps qu'un moteur, des photocellules et un clignotant.

Nécessitant peu d'entretien, ce système robuste et courant est équipé d'une sécurité (détection d'obstacle) qui inverse le sens de marche en cas d'obstacle dans le battement.

L’automatisme enterré


Discret, l'automatisme enterré est idéal pour les portails battants : esthétique, invisible et protégé, il constitue une excellente solution si un vérin ou un bras bielle ne conviennent pas ou perturbent l'harmonie visuelle de l'installation.

L’automatisme à bras bielle


Plus discret qu'un vérin et aussi pratique que l'automatisme enterré, ce système est performant grâce à son bras articulé chargé de transmettre le mouvement d'ouverture et de fermeture. Il prend en compte toutes les fonctions standard de sécurité et de commande.

L’automatisme à crémaillère


Spécifiquement destiné aux portails coulissants de longueurs plus importantes, l'automatisme à crémaillère peut se poser sur un portail coulissant sur rail ou sur un portail coulissant autoportant. Pratique et sécurisé, ce système est aussi plus rapide et silencieux.


Pour toute information sur les types d'automatismes pour portails et pour savoir lequel convient le mieux à votre portail, contactez les équipes Tschoeppé !