Clôture alu Essentielles

Quelle clôture
choisir ?

Au-delà de son usage, vous ne devez pas négliger son côté esthétique ni son intégration dans votre environnement. Focus sur les questions à se poser pour trouver le type de clôture qui correspond à vos besoins.

Guide "Clôture"

Partagez sur

Intéressé par nos portails?

Nos conseillers Relais Confiance sont à votre disposition pour répondre à vos demandes, vous conseiller, et vous établir un devis gratuit et sans engagement.

Comment choisir une clôture ?

Avant de choisir votre clôture, il vous faut déterminer quelle en sera sa fonction principale. S’agit-il simplement de définir un espace, de vous protéger d’un vis-à-vis ou d’éventuels malfaiteurs ?

Choisir sa clôture en fonction de son usage

Délimiter un terrain  

Si vous souhaitez définir les limites de votre terrain, la solution la plus simple est de poser un grillage tout autour de celui-ci.
Pour plus d’esthétisme, vous pouvez bien sûr préférer une clôture ajourée en alu, bois ou PVC. Dans ce cas, une clôture de 1 mètre
de hauteur peut suffire, sauf bien sûr si vous voulez éviter à des enfants ou des animaux de sortir de la propriété, ou encore à des intrus de pénétrer sur votre terrain.

Préserver son intimité

Vous cherchez à vous protéger des regards indiscrets ? La solution est d’opter pour une clôture occultante. Des claustras en panneaux pleins ou un mur de soubassement surmonté de panneaux opaques en alu, bois ou PVC répondront parfaitement à vos attentes.
Autre solution possible, cependant moins esthétique : installer une clôture en grillage sur lequel vous pouvez fixer un brise-vue avec un kit d’occultation.

Éviter les intrus

Si vous optez pour la sécurité, mieux vaut miser sur la solidité. Votre clôture doit avant tout dissuader les éventuelles personnes mal intentionnées de pénétrer chez vous, et le cas échéant, rendre leur action beaucoup plus difficile. La solution ? Un mur en pierre, une clôture en fer forgé ou en alu, d’une hauteur minimum de 2,50 m.

Apporter une touche esthétique

Ici, il s’agit de s’orienter vers un matériau qui sublime votre propriété. Exit le grillage, les canisses et autres brise-vues en plastique : pour embellir votre espace, priorité sur le design. Fer forgé et bois donnent du cachet à votre extérieur, tandis que l’aluminium apporte à la fois un côté très contemporain, et s’adapte à tous les styles avec un minimum d’entretien.

Choisir le design de sa clôture

Quel matériau ?

Le choix du matériau de votre clôture va dépendre de plusieurs critères : le rendu souhaité, la longévité, l’entretien et bien sûr votre budget. Côté style, le fer forgé, le bois ou l’alu ajoutent une touche de charme à votre propriété, tandis qu’une clôture PVC sera moins authentique sur l’aspect esthétique, mais sera moins onéreuse. Côté entretien, si les clôtures en bois et fer forgé demandent un entretien régulier, les clôtures en aluminium ou PVC ne nécessitent qu’un nettoyage à l’eau. Enfin, concernant la longévité, le fer forgé et l’alu sont les matériaux les plus pérennes.

Quelle couleur ?

La couleur est bien sûr une affaire de goût, cependant, vous devez prendre en compte l’harmonisation de votre environnement. Pour un jardin de petite superficie, préférez le blanc ou autres couleurs claires : si elles demandent un entretien plus régulier, elles permettent aussi d’éviter un éventuel effet de masse. Si vous souhaitez miser sur l’originalité, avec une clôture bleue, rouge ou verte, attention à ce que celle-ci s’accorde parfaitement avec le style et la couleur de votre maison. Côté tendance, la valeur sûre reste le gris anthracite ou le taupe : difficile de se lasser de ces couleurs intemporelles et élégantes.

À quelle hauteur monter sa clôture ?

Autre élément important à prendre en considération : la hauteur de votre clôture. Elle doit vous permettre de répondre à votre besoin sans pour autant « étouffer » votre propriété. Si une clôture de 1 m de hauteur convient pour délimiter un terrain, pour vous préserver des regards indiscrets ou pour votre sécurité, votre clôture devra être d’une hauteur minimale de 2 m, voire plus.

Quoiqu’il en soit, avant de démarrer vos travaux, n’oubliez pas de vous renseigner auprès de votre mairie afin de connaître les règles d’urbanisme de votre secteur. La réglementation peut vous imposer une hauteur à ne pas dépasser ou un choix de couleur à respecter.

Recevez en avant-première les dernières offres et informations de Tschoeppé